Actions

Un centre à Chichaoua

 DSC01688Le centre terminé en 2015 commence à fonctionné


DSC01705

SolHandi a donné de l’argent pour la salle de petite enfance. Celle-ci est bien équipée. Ils mettront la petite enfance dans une salle plus grande. Pour le moment, tout n’est pas déballé

 

Beaucoup de filles qui cousent, brodent, crochètent, tricotent. Les handicaps sont différents, moteurs, mentaux, auditifs il y a aussi une autiste.

Au niveau de sa politique de recrutement, elle fait venir des mamans avec leurs enfants. Il y avait la maman de la jeune autiste le 1° jour qui brodait, et le lendemain, elle n’y était pas. Cela facilite l’intégration.

Par contre, les ateliers garçons n’ont toujours pas commencé. R’ Kouch dit que la liste d’attente pour les garçons est longue, mais elle ne veut pas commencer avant la visite du roi. Par contre, si cette visite ne se fait pas au mois de novembre, les ateliers garçons commenceront en décembre

SolHandi a donné de l’argent pour la salle de petite enfance. Celle-ci est bien équipée. Ils mettront la petite enfance dans une salle plus grande. Pour le moment, tout n’est pas déballé.

Pour la cuisine ils ont eu de l’argent pour l’équiper la cuisine. Le choix a été fait de matériel de qualité. Tout n’a pas été livré

Salle polyvalente avec matériel audio

Salle informatique de nombreux ordinateurs, pas encore branchés.DSC01685

L’atelier fille est équipé avec le matériel qui existait avant l’ouverture du centre

L’équipement de la salle médicale n’est pas encore financé

Contrairement à Todgha, la demande est importante pour participer au centre. Priorité aux jeunes, mais des personnes handicapées de plus de 18 ans peuvent être admises. Il faut construire un micro projet spécifique pour elle.

Un diplôme qui atteste de leur formation sera délivré aux participants.

La loi 14 05 avec l’entraide nationale : il faut faire un projet , cela permet d’avoir le financement pour payer un formateur. Il faut donner la liste des présents dans cet atelier.

Ils ont répondu à l’appel à projet pour cette loi pour un atelier de formation et un atelier de kinésithérapie besoins

Les besoins:
Ils auraient besoin de fauteuils électriques, de chaise de toilette, de lit médicalisé.

Au niveau médicament d’insuline en cas de malaise de diabétique, de pansements 1° soin, de médicaments contre l’asthme

 

Partenaires

Logo Pros     agence micro projet

Partager

 

 

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Actualités

La mission du mois de novembre 2016 est de retour.

en savoir plus

Cartouches et téléphones mobiles

 Nous collectons les cartouches usagées d'imprimantes laser, jet d'encre et les téléphones portables. La revente aux recycleurs permet à notre association  de solidarité  appartenant au réseau "cartouches solidaires" de financer des projets tout en préservant l'environnement.

En savoir plus

 

Faire un don

btfairedon

Pub